Caporal Georges Godivier

 

 

 

 

Né le 8 août 1895 à Laval. Ancien élève du Lycée. Affecté au 315e RI.

 

Après un premier séjour à Verdun d'août à septembre 1916, le 315e régiment d'infanterie remonte en ligne le 23 octobre 1916 dans la région de Douaumont, puis dans le quartier de la Couleuvre et du bois Albain en vue de l'offensive sur la côte du Poivre.

Dans la journée du 24 novembre 1916, l'infanterie allemande lance une trentaine de bombes à ailettes sur le point 0819. Ses mitrailleuses harcèlent le bois Albain et les débouchés est des Carrières d'Haudromont. Entre 6 et 9 heures, c'est un tir intermittent d'artillerie sur la 1ère ligne et sur les ravins de la Couleuvre, de la Dame et de la Goulette. Une centaine d'obus de 77 s'abattent sur les Carrières d'Haudromont. Le 315e RI aura 6 tués et 6 blessés. Georges Godivier sera parmi eux.

La relève du 315e par le 104e se termine à 23h00.

Le hasard veut que Georges Godivier fut tué le jour même où son camarade Emile Humbert venait le relever. Ce dernier lui aussi tombera 3 jours plus tard dans ce terrible secteur de Verdun (voir son portrait ci dessous).

 

 

 

 

 

Citation à l'ordre de la division :

« Le 24 novembre 1916, ses chefs ayant été tués ou blessés, avait pris le commandement de sa section et l'organisait sous un violent bombardement lorsqu'il fut tué en portant secours à des camarades ensevelis. Caporal particulièrement courageux et énergique ».

 

 

Sources :

 

- Historique du 315e RI

- JMO des unités concernées (manque celui du 315e RI) SHD Terre dans la série 26 N

- Annuaire de l'Association Amicale des Anciens Elèves du Collège et du Lycée de Laval



05/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres