Le capitaine Alexis Vaillant 1878 - 1916

 

 

 

 

 

Né le 15 janvier 1878 à Gesvres (canton de Villaines-la-Juhel). Promotion Ecole Normale de Laval 1895. Engagé volontaire le 3 novembre 1898 et part pour le 102e régiment d'infanterie à Chartres. Libéré de ses obligations militaires le 20 septembre 1899.

 

Instituteur à Lignière-la-Doucelle en 1899, Izé en 1901. Nommé sergent de réserve en 1900, puis Sous-lieutenant en 1902.

En 1904, il choisit les colonies et part enseigner à Rufisque au Sénégal. Il est alors rattaché militairement au bataillon d'infanterie coloniale de l'AOF.

Passé avec son grade dans l'armée territoriale en 1912.

 

 

 

 

Détail de la plaque commémorative

des anciens élèves de l'Ecole Normale de Laval morts pour la France

 

 

 

 

Rappelé à l'activité par le décret de mobilisation générale, alexis Vaillant rejoint le 26e régiment d'infanterie territoriale de Mayenne le 3 août 1914. Il est alors affecté comme officier adjoint au chef du 2e bataillon, le commandant O'Reilly. Le régiment quitte Mayenne pour la zone des combats le 12 août 1914.

Après avoir cantonné à Valenciennes la journée du 23, le 2/26 est engagé le 24 août 1914 à Crespin. Le sous-lieutenant Vaillant est blessé à la cuisse gauche par éclat d'obus alors qu'il prend la tête d'une section de la 7e compagnie.

 

Évacué, soigné, il rejoint le front le 10 octobre 1914 alors que le 26e RIT subit de lourdes pertes dans Monchy-aux-Bois. Il est affecté à la 4e compagnie.

Nommé lieutenant le 19 novembre 1914, alexis Vaillant participe à la défense d'Arras. Promu capitaine en mai 1915, il rejoint avec son unité le secteur de Neuville-Saint-Vaast en juillet 1915.

 

 

Le 23 septembre 1915, le capitaine alexis Vaillant est muté sur sa demande au 5e régiment d'infanterie alors en position devant Neuville-Saint-Vaast. Le 26 septembre, le 5e RI attaque la côte 123 et le bois carré. Les unités sont fauchées par le feu de l'infanterie ennemie. Le capitaine Vaillant est blessé au mollet droit par une balle.

De nouveau évacué, il rejoint le 5e RI le 5 décembre 1915 dans la région de Fontaine-les-Cappy.

 

 

 

 

Extrait de carte SHD Terre 26 N 294

 

 

 

Au début d'avril 1916, le 5e RI gagne Verdun, d'abord à Douaumont puis dans le secteur du Fort de Vaux.

Il pleut depuis plusieurs jours. La situation est effroyable. Ce sont des bombardements continuels, particulièrement violents le 22 sur nos tranchées de 1ère ligne. Il faut s'atteler à des travaux de réfection des tranchées invariablement détruites après chaque journée. Les hommes se groupent par trois ou quatre dans des trous d'obus et attendent l'attaque.

 

Le 23 avril 1916, bombardement presque continu sur les boyaux d'Altkirch et de Sundgau ainsi que sur la route Fort de Vaux/Tavannes. Tir très intense vers 10h00 sur le ravin de la Horgne. Bouleversement en plusieurs endroits de la tranchée du Ravin. A 18h00, bombardement d'une violence extrème. Pour cette seule journée, le GBD6 évacuera 128 blessés sur le fort de Tavannes. Le capitaine alexis Vaillant n'aura pas cette chance. Il est tué à son poste de commandement écrasé par les obus.

 

 

 

 

 

 

Alexis Vaillant sera cité à l'ordre de la 2e armée :

« Commandant au début de la campagne une compagnie territoriale, a demandé à servir dans un régiment actif, officier de troupe remarquable, donnant à ses subordonnés l'exemple d'une énergie et d'une bravoure sans bornes. Déjà deux fois blessé, a commandé sa compagnie pendant quatre jours dans une situation difficile, a organisé avec compétence un secteur violemment bombardé et sous la menace constante d'une attaque ennemie. A été tué à son poste de commandement le 23 avril 1916 »

 

 

Sources :

  • Fiche matricule AD de la Mayenne

  • Historique du 26e RIT

  • Historique du 5e RI

  • JMO des unités citées dans la série 26 N du SHD



22/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres