Le soldat Louis Gadbin

 

 

 

  

 

Né le 26 février 1894 à Laval. Soldat à la 3e compagnie de mitrailleuses du 161e régiment d'infanterie.

 

Le 27 mai 1916, le 161 est en position aux abris Netter du Mort-Homme depuis 5 jours. A 2h30, les allemands tentent d'enlever les barrages du régiment à l'est de l'enclave. Ils sont repoussés sans grande difficulté.

 

Dans le milieu de la matinée, le colonel commandant la 80e brigade décide d'une attaque à 12h30 afin de reprendre l'enclave perdue quelques jours auparavant.

 

Dès 9h50, l'artillerie avec 3 groupes de 75 et une pièce de 155 pilonne les positions allemandes, notamment le ravin de Chattoncourt. A l'heure dite, le 161e sort de ses tranchées. Malgré une résistance très vigoureuse, les fantassins français parviendront à prendre 4 abris sur 60 mètres de tranchées et à faire une cinquantaine de prisonniers.

 

Louis Gabdin sera l'un des 5 tués du régiment ce samedi 27 mai 1916. Il sera cité à l'ordre de la brigade pour son courage lors de l'attaque. Sa sépulture se détériore aujourd'hui lentement dans un petit cimetière de la Mayenne jouxtant une 4 voies indifférente.

 

 

 

 

 

  

 Ouest Eclair 29.11.1916

 

 

 

 

 

Sources :

 

  • Quotidien Ouest Eclair du 29 novembre 1916

  • JMO des unités concernées SHD Terre série 26 N

 



25/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres